Relire… Les Confessions – 35

Relire… Les Confessions – 35

Relire… Les Confessions – 35

Augustin d’Hippone

Relire… Les Confessions – XXXV

L’âme comprendra. L’âme qui aura fait son lointain voyage. Elle a soif de Toi. Elle mange ses larmes quand on lui demande chaque jour: où est ton Dieu? Elle Te demande et cherche une seule chose: habiter Ta maison tous les jours de sa vie. Sa vie? C’est Toi. Tes jours? c’est Ton éternité, Tes années sans fin. Tu es toujours le même.

Oui l’âme comprendra. L’âme en est capable. Tu es éternel au-dessus de tous les temps. Elle, c’est Ta maison. Son voyage ne l’a pas éloignée de Toi. Et même si elle ne partage pas Ton éternité, elle ne souffre d’aucun changement temporel – indéfectiblement et irrémédiablement collée à Toi.

Sous Ton regard, cette vérité est claire pour moi. De plus en plus claire. Je T’en supplie, protège-moi, je veux rester sur cette évidence.

Saint Augustin, Les aveux / Les confessions (P.O.L, 2013)

image: Saint Augustin et le mystère de la sainte Trinité, Eglise catholique du Tarn / France (catholique-tarn.cef.fr)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire