Chemins de traverse – 540 / Karel Schoeman

Chemins de traverse – 540 / Karel Schoeman

Chemins de traverse – 540 / Karel Schoeman

Karel Schoeman

Il y a quelque chose qui est au-delà de l’amour, au-delà des mots, au-delà même de la création; il m’a fallu attendre de vieillir pour apprendre cela. Quand on a parcouru un long chemin, qu’on est arrivé le plus loin possible, après avoir tout quitté, au moment où on pense qu’on ira pas plus loin – c’est là qu’on découvre que le voyage ne fait que débuter, et que la route ne va pas plus loin au sens où elle s’éloignerait de soi, mais qu’elle est en soi, à l’intérieur de soi. Alors on se laisse envelopper par le silence, on ne cherche plus rien, on existe simplement en soi-même et on éprouve une sorte de paix.

Karel Schoeman, La saison des adieux (coll. 10-18/UGE, 2006)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire