Morceaux choisis – 753 / Eloi Leclerc

Morceaux choisis – 753 / Eloi Leclerc

Morceaux choisis – 753 / Eloi Leclerc

Eloi Leclerc

Le règne de Dieu ne doit rien aux grandeurs ou aux moyens de ce monde, ni à l’argent, ni à la puissance, ni à la ruse. Il n’est pas une réussite politique, il ne se rencontre pas sur les allées du pouvoir. Il vient par des chemins de pauvreté, de paix et de douceur: par le chemin  des béatitudes. Il se laisse reconnaître à l’esprit d’enfance, car il est avant tout une effusion de l’Esprit filial, une communion à la conscience filiale de Jésus. On l’accueille en apprenant à dire Abba (Père) comme Jésus sait le dire: avec une âme d’enfant. En écoutant l’Esprit murmurer en nous le chant émerveillé des Petits du Royaume.

Le Règne apporte avec soi cependant un renversement complet de situations. Dans  le monde qui vient, les petits, les pauvres, les derniers seront les premiers. Ce sont eux les mieux placés. Sans aucun mérite de leur part d’ailleurs. Mais tout simplement parce que le Royaume est grâce. Ce monde nouveau nous transporte loin, très loin du Dieu comptable. C’est l’univers de la gratuité. La grâce à l’état pur.

Eloi Leclerc, Le choix de la simplicité – Anthologie de textes (Desclée de Brouwer, 2017)

image: Saint François d’Assise (agriturismoilgirasole.net)

Print Friendly, PDF & Email
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestDigg this

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *