Morceaux choisis – Haïm Korsia

Morceaux choisis – Haïm Korsia

Morceaux choisis – Haïm Korsia

Haïm Korsia

Si le peuple juif est comparé dans  la tradition juive à la lune, c’est parce que ce n’est pas l’astre le plus lumineux qui soit, mais celui qui reflète la lumière du soleil, l’astre qui reflète la lumière du monde. S’il y a de l’obscurité ou de l’obscurantisme dans le monde, la lune est dans l’obscurité. En revanche, s’il y a du soleil dans le monde, de la lumière dans le monde, alors la lune est éclairée. Nous devons donc tous souhaiter que la lune soit toujours éclairée.

Grand Rabbin Haïm Koria et Cardinal Philippe Barbarin, Miséricorde est son Nom – Dialogue (Editions Emmanuel, 2017) 

Print Friendly, PDF & Email
Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestDigg this