La prière du Rosaire – 7 / Les Mystères joyeux

La prière du Rosaire – 7 / Les Mystères joyeux

La prière du Rosaire – 7 / Les Mystères joyeux

La prière du Rosaire avec Thérèse Bénédicte de la Croix (Edith Stein) – I. Les Mystères joyeux

1. L’annonciation

L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; Lc 1, 35

C’est dans le silence que s’accomplit l’oeuvre de la Rédemption. Dans le dialogue tranquille du coeur avec Dieu se façonnent les pierres vivantes qui forment le Royaume de Dieu.

2. La visitation

Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur! Il s’est penché sur son humble servante; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Lc 1, 46-48

Quand vous aurez appris à son école à ne vous attacher qu’à Dieu seul et à le servir d’un coeur absolument pur et détaché, alors vous pourrez chanter de toute votre âme le chant de jubilation de la Vierge bienheureuse: Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.

3. La nativité

Marie mit au monde son fils premier-né; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Lc 2, 7

Les ténèbres couvraient la terre et Il vint comme la lumière qui brille dans les ténèbres et les ténèbres ne L’ont pas reçu. Il apporta la lumière et la paix; la paix avec le Père du ciel, avec tous ceux qui sont aussi des fils de lumière et enfants du Père, et la paix profonde du coeur, mais non la paix avec les fils des ténèbres. A eux, le Prince de la Paix n’apporte pas la paix, mais le glaive. Pour eux, il est la pierre d’achoppement contre laquelle ils accourent et qui les brise.  Voilà la lourde et grave vérité qui ne doit pas nous dissimuler le charme poétique de la crèche.

4. La présentation au temple

Les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi: Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Lc 2, 22

Le Christ est toujours et partout en présence de Dieu, car Sa prpre âme est le Saint des saints, elle n’est pas seulement la demeure de Dieu, elle est par nature inséparablement unie à Dieu. Il contemple, dévoilée, la face de l’Eternel.

5. La croissance de l’Enfant Dieu

Jésus grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. Lc 2, 52

Dans l’enfance de la vie spirituelle, alors que nous avons tout juste commencé de nous abandonner à la conduite de Dieu, nous savons qu’une main très ferme et très forte nous dirige, mais il n’en sera pas toujours ainsi. Celui qui appartient au Christ doit vivre toute la vie du Christ. Comme Lui, il atteindra l’âge adulte et, un jour, entrera dans le chemin de la croix qui, par Gethsémani, conduit au Golgotha.

Collectif, Le rosaire avec sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Monastère de Chambarand, 2006)

Print Friendly, PDF & Email
Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestDigg this