La prière du Rosaire – 8 / Les Mystères lumineux

La prière du Rosaire – 8 / Les Mystères lumineux

La prière du Rosaire – 8 / Les Mystères lumineux

La prière du Rosaire avec Thérèse Bénédicte de la Croix (Edith Stein) – II. Les Mystères lumineux

1. Le baptême du Christ

J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui. Jn 1, 32

L’histoire des âmes est cachée profondément dans le coeur divin. Et ce que nous croyons comprendre parfois de ce qui leur est propre est toujours seulement un reflet de ce qui reste le secret de Dieu, jusqu’au jour où tout sera révélé. L’espoir de cette clarté future fait ma grande joie.

2. Les noces de Cana

Tout ce qu’il vous dira, faites-le. Jn 2, 5

Seules quelques brèves paroles de la très sainte Vierge nous sont rapportées dans l’Evangile. Mais ces quelques paroles sont comme de lourds grains d’or pur. Lorsqu’ils fondent dans la fournaise de la contemplation amoureuse, ils suffisent amplement à faire de notre vie un lumineux reflet d’or.

3. L’annonce du Royaume

Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout vous sera donné par surcroît. Mt 6, 33

Ce que nous pouvons et devons faire, c’est nous ouvrir à la grâce! Ce qui veut dire: renoncer tout à fait à notre propre volonté et nous rendre uniquement à la volonté divine, mettre notre âme tout entière prête à recevoir, à être formée par les mains de Dieu.

4. La Transfiguration

Jésus fut transfiguré devant eux; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. Mt 17, 2

Le principal pour nous est de nous retrouver un jour dans la lumière éternelle. Que nous apprenions de plus en plus chaque jour et à chaque heure, à construire intérieurement dans l’éternité, et pour cela que nous nous aidions les uns les autres dans la prière.

5. L’institution de l’Eucharistie

Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Mt 28, 20

Faire en nous place à l’Eucharistie, afin que le Seigneur transforme notre vie en la Sienne, est-ce là trop exiger? On perd bien son temps à des lectures futiles, à traîner dans les cafés, à bavarder au coin des rues, toutes distractions dans lesquelles se gaspillent le temps et les forces. Ne serait-ce pas vraiment possible de réserver une heure le matin pour se recueillir au lieu de se distraire, acquérir des forces au lieu de s’épuiser, afin d’être prêt à affronter les tâches journalières?

Collectif, Le rosaire avec sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Monastère de Chambarand, 2006)

Print Friendly, PDF & Email
Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestDigg this