Une étreinte de feu – 335 / Faustine Kowalska

Une étreinte de feu – 335 / Faustine Kowalska

Une étreinte de feu – 335 / Faustine Kowalska

Faustine Kowalska

O Jésus, délice de mon cœur, Vous connaissez mes désirs, je voudrais me cacher aux regards humains pour que vivante, je sois comme si je ne vivais pas. Je veux vivre pure, comme une fleur des champs. Je veux que mon amour soit toujours une fleur des champs. Je veux que mon amour soit toujours tourné vers Vous, comme une fleur qui se tourne toujours vers le soleil. Je désire que le parfum et la fraîcheur de la fleur de mon cœur Vous soient toujours exclusivement réservés. Je veux vivre sous Votre divin regard, car Vous seul me suffisez. Je n’ai peur de rien, quand je suis avec Vous, Ô Jésus, car rien ne peux me nuire.

Faustine Kowalska, Le petit Journal (voiemystique.free.fr)

image: https://scholavesperis.github.io

 

Print Friendly, PDF & Email
Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestDigg this