Morceaux choisis – 844 / Thérèse de Jésus

Morceaux choisis – 844 / Thérèse de Jésus

Morceaux choisis – 844 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d’Avila)

Pour plaire à Dieu, pour recevoir de Lui de grandes grâces, il faut, et telle est Sa volonté, qu’elles passent par les mains de cette humanité sacrée, en laquelle Il a déclaré Lui-même se complaire. J’en ai fait l’expérience un nombre infini de fois, et Notre-Seigneur Lui-même me l’a dit. J’ai reconnu manifestement que c’est la porte par où nous devons entrer, si nous voulons que la souveraine Majesté nous découvre de hauts secrets.

Ainsi, fussiez-vous au sommet de la contemplation, ne prenez pas d’autre route. On marche en assurance par celle-là. Notre bon Maître est pour nous la source de tous les biens: Lui-même vous enseignera. Regardez Sa vie, il n’est pas de meilleur modèle. Avoir à ses côtés un tel ami qui n’abandonne pas, comme les amis du monde, dans les épreuves et les difficultés, que peut-on souhaiter de plus?

Thérèse d’Avila, Livre de la vie, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Giovanni Battista Piazzetta, Sainte Thérèse d’Avila / détail (oneyearonepaintingaday.blogspot.com)

Print Friendly, PDF & Email