Cantique spirituel / Chant entre l’Ame et l’Epoux – VII

Cantique spirituel / Chant entre l’Ame et l’Epoux – VII

Cantique spirituel / Chant entre l’Ame et l’Epoux – VII

Cantique spirituel / Chant entre l’Ame et l’Epoux – VII

EPOUX

Vivait en solitude
en solitude elle a posé son nid
Ela guide en solitude
seul à seule l’ami
blessé d’amour en solitude aussi

EPOUSE

Aimons-nous mon ami
allons tous deux nous voir en ta beauté
au mont au tertre aussi
l’eau pure y vient couler
pénétrons plus profond dans les fourrés

Aux cavernes élevées
de la pierre ensuite nous monterons
qui sont si bien cachées
et nous y entrerons
et le jus des grenades y goûterons

Là tu me montrerais
cela que mon âme voulait toujours
puis tu me donnerais
en ce lieu mon amour
cela que tu m’as donné l’autre jour

Le souffle d’air qui passe
la chanson de la douce Philomène
le bocage et sa grâce
et dans la nuit sereine
le feu qui brûle et ne fait point de peine

Or nul ne regardait
Aminadab non plus n’apparaissait
le siège s’apaisait
les cavaliers venaient
et à la vue des eaux ils descendaient

(fin)

Jean de la Croix, Cantique spirituel B, dans: Nuit obscure, Cantique spirituel et autres poèmes (coll. Poésie/Gallimard, 1997)

image: Joseph Meganck, Jean de la Croix (carmeldesaintsaulve.fr)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.