Morceaux choisis – 240 / Thérèse de Jésus

Morceaux choisis – 240 / Thérèse de Jésus

Morceaux choisis – 240 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d’Avila) 

On ne me jugeait pas si mal parce qu’on me voyait, toute jeune que j’étais, et en de nombreuses circonstances, m’isoler souvent pour prier, lire beaucoup, parler de Dieu, toujours prête à peindre Son image en de nombreux endroits, arranger mon oratoire de manière à susciter la dévotion, ne dire du mal de personne, et autres choses analogues qui avaient les apparences de la vertu; et dans ma vanité, je savais m’estimer pour les choses que le monde juge dignes d’estime.

Thérèse d’Avila,  Livre de la vie, dans: Yannick Bonhomme, Se préparer à Pâques avec Sainte Thérèse d’Avila – Retraite de Carême 2015 (carmes-paris.org)

image: Sainte Thérèse d’Avila (labeauteducarmel.net)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.