Morceaux choisis – 432 / Maurice Zundel

Morceaux choisis – 432 / Maurice Zundel

Morceaux choisis – 432 / Maurice Zundel

Maurice Zundel

Quand vous vous oubliez parce que vous êtes dans un paysage qui vous ravit, ou devant une oeuvre d’art qui vous coupe le souffle, ou devant une pensée qui vous illumine, ou devant un sourire d’enfant qui vous émeut, vous sentez bien que vous existez – et c’est même à ces moments-là que votre existence prend tout son relief – mais vous le sentez d’autant plus fort que justement l’événement vous détourne de vous-mêmes. C’est parce que vous ne vous regardez pas que vous vous voyez réellement et spirituellement, en regardant l’autre et en vous perdant en lui.

Maurice Zundel, Emerveillement et pauvreté, dans: Année de la vie consacrée, Au coeur du silence (Saint-Augustin, 2015)

image: http://weheartit.com

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.