Morceaux choisis – 27 / Bernard de Clairvaux

Morceaux choisis – 27 / Bernard de Clairvaux

Morceaux choisis – 27 / Bernard de Clairvaux

Bernard de Clairvaux

Montant du désert, la Reine du monde, ainsi que le chante l’Eglise, est apparue aux saints anges eux-mêmes belle et douce à voir. Mais qu’ils cessent de s’étonner que notre désert produise de telles délices, puisque le Seigneur a accordé sa grâce et que notre terre en échange a donné son fruit. Au lieu de se montrer surpris à la vue de Marie montant, inondée de délices, de la terre déserte, ils devraient admirer plutôt que le Christ soit descendu, pauvre, de la plénitude de son royaume. Il me paraît autrement prodigieux de voir le Fils de Dieu s’abaisser un peu au-dessous des anges, que de voir la Mère de Dieu exaltée, au-dessus d’eux. L’anéantissement du Christ est devenu notre plénitude, et son dévouement fait les délices du monde.

Bernard de Clairvaux, Sermons pour l’Assomption, dans: Oeuvres mystiques (Seuil, 1951)

image: www.chemindamourverslepere.com

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire