La prière du Rosaire – 47 / Les Mystères joyeux du Verbe incarné

La prière du Rosaire – 47 / Les Mystères joyeux du Verbe incarné

La prière du Rosaire – 47 / Les Mystères joyeux du Verbe incarné

La prière du Rosaire avec le cardinal Journet – I. Les Mystères joyeux du Verbe incarné

1. L’annonciation

Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. Lc 1, 28

Ce Dieu, fontaine de grâce, tiendra son corps d’elle. Nulle créature ne lui sera à ce point intime; nulle ne sera touchée par Lui aussi immédiatement; nulle ne sera marquée aussi profondément, totalement, victorieusement, par la grâce qui s’épanche de Lui.

2. La visitation

Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Is 61, 10

L’Eglise continue son itinéraire avec ces visitations des Personnes divines, le Fils et l’Esprit.  Et ces visitations sont semblables, comme une sorte d’écho à la Visitation de la Vierge à Elisabeth. L’Eglise s’incline sous ces visitations des Personnes divines dans l’adoration et dans l’amour.

3. La naissance de Jésus

Marie mit au monde son fils premier-né; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Lc 2, 7

L’Incarnation n’est pas une apothéose, mais une descente vers nous de l’Amour. Elle est le suprême épanchement de la tendresse divine dans le Christ d’abord, puis, par contre-coup, dans Sa Mère et Son Eglise.

4. La présentation de Jésus au temple 

Il sera un signe de contradiction, et toi, ton âme sera traversée d’un glaive: ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. Lc 2, 34

Il est descendu nous dire des choses d’un autre monde. Et en levant les yeux vers cette Lumière, voilà l’homme qui va comprendre par un mystère insondable toute la condition de sa vie humaine dans laquelle il ne voyait que contradictions et absurdités. Tout va s’éclairer: la grandeur de l’homme s’éclairera, la misère de l’homme s’éclairera quand elle est porteuse de la lumière du Christ.

5. Le recouvrement au temple

Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi: il les écoutait et leur posait des questions, Lc 2, 46

Au-delà des liens de la parenté temporelle apparaissent des liens d’une parenté nouvelle qui est spirituelle, et qui efface la première par sa splendeur, comme le soleil efface la lumière des cierges.

Collectif, Le rosaire avec le cardinal Journet (Abbaye de Chambarand, 2019)

image: Cathédrale Saint-Nicolas, Fribourg / Suisse (fribourgregion.ch)

Print Friendly, PDF & Email