Chemins de traverse – 725 / Montesquieu

Chemins de traverse – 725 / Montesquieu

Chemins de traverse – 725 / Montesquieu

Montesquieu

Par un malheur attaché à la condition humaine, les grands hommes modérés sont rares; et, comme il est toujours plus aisé de suivre sa force que de l’arrêter, peut-être, dans la classe des gens supérieurs, est-il plus facile de trouver des gens extrêmement vertueux que des hommes extrêmement sages.

L’âme goûte tant de délices à dominer les autres âmes; ceux mêmes qui aiment le bien s’aiment si fort eux-mêmes, qu’il n’y a personne qui ne soit assez malheureux pour avoir encore à se défier de ses bonnes intentions: et, en vérité, nos actions tiennent à tant de choses, qu’il est mille fois plus aisé de faire le bien que de le bien faire.

Montesquieu, De l’esprit des lois (coll. GF/Flammarion, 2006)

Print Friendly, PDF & Email