Thema : Le coeur du monde

Search the Obituaries

Le coeur du monde – 1

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – I En quelle prison gémit tout être fini! C’est en prison que l’homme, comme tout être, est né: son âme, son corps, sa pensée, sa volonté, ses aspirations, tout en lui est entouré...

Lire la suite
Le coeur du monde – 2

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – II L’espace est froid et raide, mais le temps est vivant; l’espace désunit, mais le temps fait se rejoindre toutes choses. Il ne coule pas hors de toi, tu ne flottes pas sur lui comme...

Lire la suite
Le coeur du monde – 3

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – III Quels êtres sommes-nous donc! C’est en dépérissant sans cesse que nous devons progresser. C’est un renoncement de tous les instants qu’il nous faut pratiquer si nous voulons...

Lire la suite
Le coeur du monde – 4

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – IV Ainsi pourrions-nous être ce que nous voudrions. Dans les eaux mystérieuses du temps où nous baignons et que nous sommes nous-mêmes, dans cette fluidité de l’être, se trouve dissoute et...

Lire la suite
Le coeur du monde – 5

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – V Et, à vrai dire, la vie tend continuellement à aller plus loin, s’éloignant de son commencement, elle se cherche elle-même et croit se trouver là où elle se sent à l’abri de la menace...

Lire la suite
Le coeur du monde – 6

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – VI   Je suis la lumière du monde, dit Dieu, et sans moi vous ne pouvez rien faire. Il n’y a aucune lumière, ni aucun Dieu en-dehors de moi. Pourtant c’est vous qui êtes la lumière du...

Lire la suite
Le coeur du monde – 7

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – VII Vous, mes enfants, que voulez-vous? Je vous vois armés d’échelles, vous cherchez à vous hisser à une plus grande hauteur. Plus haut à tout prix! Vous êtes petits de taille et vous grimpez...

Lire la suite
Le coeur du monde – 8

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – VIII Mon royaume est invisible, mais toi, mon épouse, je veux te dresser aux yeux des hommes, si visible que tu ne puisses échapper à aucun regard. Je veux t’élever comme le serpent...

Lire la suite
Le coeur du monde – 9

Hans-Urs von Balthasar Le coeur du monde – IX Quoique tu fasses et entreprennes, mon épouse, ils ne le trouveront pas juste. Si tu te fais semblable à eux, ils te mépriseront; si au contraire tu te mets à part, ils diront: voyez, elle sait...

Lire la suite