Morceaux choisis – 820 / Hans-Urs von Balthasar

Morceaux choisis – 820 / Hans-Urs von Balthasar

Morceaux choisis – 820 / Hans-Urs von Balthasar

Hans-Urs von Balthasar

Dieu merci, il n’est pas vrai que sont fausses et mensongères toutes les prières et les promesses qu’on ne tient pas et qui ne sont pas converties en action. Pas plus que les bourgeons ne sont menteurs, s’ils ne donnent pas de fruits. La floraison possède en soi un sens et une valeur qui, évidemment, doivent porter en eux la promesse du fruit, mais en sont une supposition valable par elle-même. Il ne faut donc pas étouffer sa propre floraison, parce que tout ne fructifie pas en automne. Il appartient à la modestie de l’homme de faire la part de la tempête et de la grêle.

Hans-Urs von Balthasar, Grains de blé, vol. 1 (Arfuyen, 2003)

image: Gustave Courbet, Le bord de mer à Palavas (photo.rmn.fr)

Print Friendly, PDF & Email