Morceaux choisis – 873 / Marie-Laure Choplin

Marie-Laure Choplin

Pour moi aujourd’hui, la vie spirituelle, c’est ne pas connaître Dieu, c’est-à-dire ne pas savoir par avance par quel bout Il va me rencontrer. De me laisser surprendre. Il chante à la fenêtre tandis que nous, agenouillés, Le cherchons dans la minuscule chambre intérieure où nous Le confinons, parce que nous croyons que c’est Sa place. Mon travail spirituel, c’est de venir en laissant de côté tout ce que je crois de Lui. Le Dieu inconnu, c’est celui que je viens rencontrer pour que Lui me dise qui Il est – ou qu’Il se taise, ou qu’Il me dise dans le silence. Je ne dis rien de ce que je ne sais pas, rien de tout ce que l’on dit toujours de Dieu, de ce qu’Il est et de ce qu’Il n’est pas, et qui n’a aucun rapport avec mon expérience.

Marie-Laure Choplin, Un Dieu inconnu chante à la fenêtre, dans: Réformés – Mars 2019 (reformes.ch)

Print Friendly, PDF & Email

Auteur/autrice

Partager sur:

Dernières publications

Chant sacré – 230 / La vera vite

Marco Frisina « La vera vite »  Interprètes non identifiés image: Marc Chagall (wikiart.org) Auteur/autrice Jubilate DEO Voir toutes les publications

Print Friendly, PDF & Email