Morceaux choisis – 466 / Patrice de la Tour du Pin

Morceaux choisis – 466 / Patrice de la Tour du Pin

Morceaux choisis – 466 / Patrice de la Tour du Pin

Patrice de la Tour du Pin 

Venez plus près de moi, vous tous que j’ai choisis,
Pour consoler un Dieu qui cherche ses amis!
Mes bien-aimés craintifs,
Soyez toujours enfants pour me comprendre,
N’ayez pas peur de rester tendres;
Je sais calmer les plaies à vif,
Apaiser la brûlure intime de vos corps;
Consolez-vous de moi, puisque je serai mort!

Mes bien-aimés, soyez
Mes amoureux pour mieux aimer le monde
Où se perdent et vagabondent
Des sens d’amour trop inquiets;
S’ils s’étoilaient de moi dans la nuit de mon Père,
Vous vous verriez l’un l’autre porteurs de lumière…

Mes bien-aimés, le temps
De la plénitude des créatures
Ne peut être sensible à votre foi obscure,
Mais croissez en vous lentement,
Et soyez toujours là, dans la mort du Seigneur,
Pour que j’anime, avec vos joies, votre douleur…

Patrice de la Tour du Pin, Cantique, dans: Une somme de poésie, suivi de – Le Jeu de l’homme devant les autres (Gallimard, 1982)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.