Chemins de traverse – 138 / Rainer-Maria Rilke

Chemins de traverse – 138 / Rainer-Maria Rilke

Chemins de traverse – 138 / Rainer-Maria Rilke

Rainer-Maria Rilke 

Si vous vous accrochez à la nature, à ce qu’il y a de simple en elle, de petit, à quoi presque personne ne prend garde qui, tout à coup, devient l’infiniment grand, l’incommensurable, si vous étendez votre amour à tout ce qui est, si très humblement vous cherchez à gagner en serviteur, la confiance de ce qui semble misérable, alors tout vous deviendra plus facile, vous semblera plus harmonieux et, pour ainsi dire, plus conciliant. Votre entendement restera peut-être en arrière, étonné: mais votre conscience la plus profonde s’éveillera et saura.

Rainer-Maria Rilke, Correspondance, dans: Alain Delaye, Sagesses sans frontières – Les plus grands sages et mystiques du monde (Almora, 2014)

image: http://www.journaldesfemmes.com

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.