L’écharde dans la chair – 6

L’écharde dans la chair – 6

L’écharde dans la chair – 6

Jean-François Noel

Eloge de la sainteté ordinaire – VI

Quiconque a pris le temps de se pencher un court instant à l’intérieur de lui-même a entendu qu’un appel se fait entendre, et cet appel peut devenir pénible à force d’être insistant. Va à l’écart, cherche comment et où me retrouver. Le goût d’un vrai silence habité revient comme une attente lancinante. Or, à chaque fois que je m’accorde le temps de revenir à l’intérieur de moi-même, loin du calme escompté, je ne trouve d’abord que chaos, désordre… comme si je m’étais davantage égaré. Alors que je rêvais d’une grande rencontre, personne. Tout est si petit à l’intérieur. Comment faut-il s’y prendre? Comment ne pas tomber dans l’introspection psychique? De toute façon, la meilleure manière de s’égarer et d’y aller seul.

Quelques convictions cependant. Ce n’est pas moi que je cherche, mais quelqu’un d’autre que moi qui vit en moi et que je ne sais pas où trouver. Mais Toi, Tu étais plus intime que moi-même et plus élevé que mes cimes, écrit Saint Augustin. Et il ajoute: Et voici que Tu étais au-dedans et moi je Te cherchais au-dehors de moi (Les Confessions). 

Il y aurait quelqu’un d’autre que moi qui se tient silencieux derrière ce moi encombrant et bruyant, quelqu’un qui m’attend et qui aurait la clef de la chambre intime. Mais à chaque descente (ou montée), il me faut traverser cette première zone de turbulences. La traversée est si pénible qu’un guide semble nécessaire. Un moi isolé est un moi qui s’évite en permanence. Pire encore, à force de se fourvoyer, ses stratégies d’esquive deviennent de plus en plus efficaces. Et il lui sera de plus en plus difficile de les dénoncer.

Encore faut-il que je sois nettement convaincu d’une chose: que ce moi d’aujourd’hui n’est qu’une esquisse brouillonne et inachevée de ce que je suis réellement…

Jean-François Noel, L’écharde dans la chair – Eloge de la sainteté ordinaire (Desclée de Brouwer, 2011)

image: Duccio di Buoninsegna, La transfiguration (nationalgallery.org.uk)

Print Friendly, PDF & Email