Entrer dans… Le château intérieur – 12

Entrer dans… Le château intérieur – 12

Entrer dans… Le château intérieur – 12

Thérèse de Jésus (Thérèse d’Avila) 

Le château intérieur – XII. Quatrièmes Demeures – II

Tant de personnes ne considèrent pas qu’il y a au-dedans de nous tout un monde intérieur, et que, s’il n’est pas en notre pouvoir d’arrêter le mouvement du ciel qu’emporte une si prodigieuse vitesse, nous ne pouvons pas davantage arrêter le mouvement de notre pensée. Confondant l’imagination avec les puissances de l’âme, nous croyons être perdues et employer fort mal le temps que nous passons en la présence de Dieu. Et peut-être notre âme est-elle alors tout unie à Lui dans les Demeures les plus voisines de la Sienne, tandis que notre imagination se trouve retenue dans les avenues du château, où elle souffre cruellement au milieu de mille bêtes sauvages et venimeuses, et où elle mérite par cette souffrance.

Ainsi, ne nous troublons pas et n’abandonnons pas notre entreprise, comme le voudrait le démon. La plupart du temps, je le répète, nos inquiétudes et nos peines ne viennent que du manque de lumière.

Thérèse d’Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Gian Lorenzo Bernini, Estasi di Santa Teresa / Chiesa di Santa Maria della Vittoria, Roma – Italia (artspecialday.com)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.