Chemins de traverse – 191 / Jean Giono

Chemins de traverse – 191 / Jean Giono

Chemins de traverse – 191 / Jean Giono

Jean Giono

Pour que le caractère d’un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles, il faut avoir la bonne fortune de pouvoir observer son action pendant de longues années. Si cette action est dépouillée de tout égoïsme, si l’idée qui la dirige est d’une générosité sans exemple, s’il est absolument certain qu’elle n’a cherché de récompense nulle part et qu’au surplus elle ait laissé sur le monde des marques visibles, on est alors sans risque d’erreurs, devant un caractère inoubliable.

Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres (Gallimard, 1983)

image: Les mains de Jean Giono (lemondedemirontaine.hautetfort.com)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.