Morceaux choisis – 374 / Bernard de Clairvaux

Morceaux choisis – 374 / Bernard de Clairvaux

Morceaux choisis – 374 / Bernard de Clairvaux

Bernard de Clairvaux

O doux Jésus, de quelle amertume ne m’as-Tu délivré, chaque fois qu’il T’a plu de me visiter! Si souvent, me voyant verser des pleurs d’angoisse et sangloter sans fin, Tu as répandu sur les plaies de mon âme l’huile bienfaisante de Ta miséricorde et l’onguent de la joie! Si souvent, ma prière, commencée au bord du désespoir, s’est achevée dans l’allégresse et l’attente du pardon!

Ceux qui passent par cette expérience savent que Jésus-Christ est vraiment ce Médecin qui guérit les coeurs blessés et met un pansement sur leurs plaies. S’ils doutent, qu’ils approchent en confiance et en fassent l’épreuve; ils apprendront par eux-mêmes le sens de ces paroles: Je veux la miséricorde et non le sacrifice. (Mt 9,13)  

Bernard de Clairvaux, Sur le Cantique des Cantiques, dans: Oeuvres mystiques (Seuil, 1951)

image: Arthur Hughes, Forget Us Not (fineartamerica.com)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.