Entrer dans… Le château intérieur – 27

Entrer dans… Le château intérieur – 27

Entrer dans… Le château intérieur – 27

Thérèse de Jésus (Thérèse d’Avila)

Le château intérieur – XXVII. Sixièmes Demeures – IV

Au milieu de ces épreuves et de bien d’autres, quel repos peut goûter notre pauvre petit papillon? Tout cela ne fait qu’enflammer en cette âme les désirs de posséder l’Epoux. Sa Majesté, qui connaît bien sa faiblesse, la fortifie par cette voie et par beaucoup d’autres, afin qu’elle ait le courage de s’unir à un souverain aussi auguste et de le prendre pour Epoux.

Vous riez sans doute en m’entendant parler ainsi, et ce que je dis paraît extravagant, car il n’en est pas une parmi vous qui ne soit très persuadée que le courage ici n’est pas nécessaire, attendu qu’il n’y a pas de femme, de si basse condition soit-elle, qui n’en ait assez pour épouser le roi. C’est bien mon avis lorsqu’il s’agit d’un roi de la terre; mais quand il s’agit du Roi du Ciel, il faut, je vous l’assure, beaucoup plus de courage que vous ne pensez. Il y a tant de disproportion entre notre nature si timide, si basse, et une faveur si élevée! 

Pour moi, je suis persuadée que si Dieu ne donnait le courage nécessaire, cela nous serait impossible, malgré tout l’intérêt que nous y avons d’ailleurs.

Thérèse d’Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Gian Lorenzo Bernini, Estasi di Santa Teresa / Chiesa di Santa Maria della Vittoria, Roma – Italia (artspecialday.com)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.