Chemins de traverse – 846 / Marguerite Yourcenar

Chemins de traverse – 846 / Marguerite Yourcenar

Chemins de traverse – 846 / Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar

Les plus opaques des hommes ne sont pas sans lueurs: cet assassin joue proprement de la flûte; ce contremaître déchirant à coups de fouet le dos des esclaves est peut-être un bon fils; cet idiot partagerait avec moi son dernier morceau de pain. Et il y en a peu auxquels on ne puisse apprendre convenablement quelque chose. Notre grande erreur est d’essayer d’obtenir de chacun en particulier les vertus qu’il n’a pas, et de négliger de cultiver celles qu’il possède.

Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien (coll. Folio/Gallimard, 2001)

image: Le joueur de flûte, Pompeï / Italie (akg-images.fr)

Print Friendly, PDF & Email