Chemins de traverse – 402 / François Mauriac

Chemins de traverse – 402 / François Mauriac

Chemins de traverse – 402 / François Mauriac

François Mauriac

Chaque saison porte en elle la saison qui va suivre. Au plus brûlant de l’été, les oiseaux se taisent et préparent leur grand voyage. L’été était déjà blessé à mort pour l’enfant qui l’observait de tout près dans la bauge secrète qu’il s’était ménagée. Mais quoi! ce dont débordaient ces journées, ces courses à travers la forêt, ces goûters au moulin, ces pêches aux écrevisses, ces libellules sur l’eau glacée, n’était-ce pas le bonheur? Le bonheur…

François Mauriac, Mémoires intérieurs, dans: Oeuvres autobiographiques (Bibliothèque de la Pléiade/Gallimard, 1990)

image: http://viecontemplative.saintefamille.fr

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire