Vous verrez le ciel ouvert – 49

Vous verrez le ciel ouvert – 49

Vous verrez le ciel ouvert – 49

Vous verrez le Ciel ouvert – XXXXIX

Les entretiens de Charles Journet

Croire que Dieu peut être insensible à la destinée du moindre d’entre les hommes, c’est méconnaître le sens même de Son amour créateur et ce qu’il faudra bien appeler la folie de Son amour rédempteur. A tout prix, il faut rejeter comme un blasphème la pensée de l’insensibilité de Dieu.

C’est le mérite du père Marie-Dominique Molinié, d’insister: On ne peut rien comprendre au mystère de la Rédemption tant qu’on n’a pas admis que nous pouvons atteindre Dieu à la prunelle de l’oeil et Le blesser au plus profond du coeur. C’est pourquoi il importe de prendre très au sérieux les nombreuses expressions bibliques selon lesquelles Dieu apparaît comme bouleversé dans Ses entrailles par le spectacle de la misère humaine. Ceux qui comprennent cela ont trouvé la clef de la perfection chrétienne.

Le désir de Dieu à notre égard n’est pas seulement de nous combler mais de se donner. Le refus d’un tel don devient alors terrifiant. Impossible de ne pas mettre en Dieu, face à un tel refus, une quasi-souffrance. Il y a en Lui une prise de conscience infinie du mal infini que nous faisons en refusant un bien infini. Tout cela est absolument au-dessus de notre psychologie, et si ce n’est pas de la souffrance, c’est bien au-delà de la souffrance. Il faut donc faire attention avant de dire que Dieu ne souffre pas, parce qu’Il ne nous aime pas pour rire. Ceux qui n’ont pas sondé les abîmes de cette miséricorde s’imaginent infailliblement que Dieu ne souffre pas en vertu d’une sorte d’indifférence, et les souffrances du Christ ne font que refléter à la manière humaine le mystère absolument divin de l’amour trinitaire blessé par notre refus.

Et là, on peut dire que Dieu est le plus vulnérable des êtres…

Charles Journet, Entretiens sur la Rédemption / extraits (Parole et Silence, 2005)

image: Chartreuse de la Valsainte, Charmey / Suisse (acustica-godel.ch)

Print Friendly, PDF & Email