Chemins de traverse – 870 / John Steinbeck

Chemins de traverse – 870 / John Steinbeck

Chemins de traverse – 870 / John Steinbeck

John Steinbeck

Je ne sais pas ce que nous réservent les années à venir. De monstrueux changements se préparent, des forces dessinent un futur dont nous ne connaissons pas le visage. Certaines d’entre elles nous semblent dangereuses parce qu’elle tendent à éliminer ce que nous tenons pour bon. Il est vrai que deux hommes réunis soulèvent un poids plus aisément qu’un homme seul. Une équipe peut fabriquer des automobiles plus rapidement et mieux qu’un homme seul. Et le pain qui sort d’une fabrique est moins cher et de qualité plus uniforme que celui de l’artisan. Lorsque notre nourriture, nos vêtements, nos toits ne seront plus que le fruit exclusif de la production standardisée, ce sera le tour de notre pensée. Toute idée non conforme au gabarit devra être éliminée. La production collective ou de masse est entrée dans notre vie économique, politique et même religieuse, à tel point que certaines nations ont substitué l’idée de collectivité à celle de Dieu.

John Steinbeck, A l’est d’Eden (coll. Livre de Poche/LGF, 1999)

image: James Dean, dans: A l’est d’Eden, un film de Elia Kazan / 1955 (offscreen.com)

Print Friendly, PDF & Email