Morceaux choisis – 465 / Fénelon

Morceaux choisis – 465 / Fénelon

Morceaux choisis – 465 / Fénelon

Fénelon (François de Salignac de La Mothe-Fénelon)

Plus on aime Dieu, plus on aime aussi tout ce qu’Il nous fait faire. C’est cet amour qui nous console dans nos pertes, qui adoucit nos croix, qui nous détache de tout ce qu’il est dangereux d’aimer, qui nous préserve de mille poisons, qui nous montre une miséricorde bienfaisante au travers de tous les maux que nous souffrons, qui nous découvre dans la mort même une gloire et une félicité éternelles. Comment pouvons-nous craindre de nous remplir trop de Lui? Est-ce un malheur d’être déchargé du joug pesant du monde, et de porter le fardeau léger de Jésus-Christ? Craignons-nous d’être trop heureux, trop délivrés de nous-mêmes, des caprices de notre orgueil, de la violence de nos passions, et de la tyrannie du siècle trompeur?

Fénelon, Une pensée pour chaque jour (Collection du Laurier, 2014)

image: Weisspitz, Südtirol / Oesterreich (summitpost.org)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire