Morceaux choisis – 863 / Dominique Sterckx

Morceaux choisis – 863 / Dominique Sterckx

Morceaux choisis – 863 / Dominique Sterckx

Dominique Sterckx

Sur le chemin de l’histoire, il y aura toujours des personnes qui seront illuminées par la lumière de l’étoile, conduites sur la route de l’Enfant, celle qui leur fera négliger les grands et les puissants de ce monde et les mettra dans la joie en présence de Celui qui les attend parmi les pauvres, Lui, la route de l’amour qui seule peut transformer le monde. Toutes vivront, chacune à sa façon, l’expérience même des Mages. Que tout cela est dilatant et réjouissant!

Toutefois, à notre époque, nous ne pouvons pas échapper à une question. Même si les quelques personnes de Bethléem sont devenues nombreuses, les croyants en Jésus-Christ semblent toujours être peu nombreux. Beaucoup de personnes ont vu l’étoile, mais seules quelques-unes en ont compris le message. Les experts de l’Ecriture de l’époque de Jésus connaissaient parfaitement la Parole de Dieu. Ils étaient en mesure de dire ce qu’on pouvait trouver dans celle-ci à propos du lieu où le Messie devait naître, mais ils n’ont pas bougé.

Nous nous demandons alors: quelle est la raison pour laquelle certains voient et trouvent et d’autres pas? Qu’est-ce qui ouvre les yeux et le cœur? Qu’est-ce qui manque à ceux qui sont indifférents, à ceux qui indiquent la route mais ne bougent pas? On peut penser: trop d’assurance en eux-mêmes et le fait d’avoir déjà formulé un jugement définitif sur les choses ont rendu leurs cœurs fermés et insensibles à la nouveauté de Dieu. Ils ne se laissent plus bouleverser au plus profond d’eux-mêmes par l’aventure d’un Dieu qui veut les rencontrer. Ils placent leur confiance davantage en eux-mêmes qu’en Lui et ne considèrent pas possible que Dieu soit grand au point de pouvoir se faire tout petit, de pouvoir vraiment s’approcher de nous.

Autrement dit, ce qui manque, c’est l’humilité authentique, qui sait se soumettre à ce qui est plus grand, mais également le courage authentique, qui conduit à croire à ce qui est vraiment grand, même si cela se manifeste dans un Enfant sans défense. Il manque la capacité évangélique d’être des enfants dans son cœur, de s’émerveiller, et de sortir de soi pour se mettre en route sur le chemin que l’étoile indique: le chemin de Dieu. Mais le Seigneur a le pouvoir de nous rendre capables de voir et de nous sauver. Nous voulons alors Lui demander de nous donner un cœur sage et innocent, qui nous permette de voir l’étoile de Sa miséricorde, de nous mettre en route sur Son chemin, pour Le trouver et être inondés par la grande lumière et par la joie véritable qu’Il a apportée dans ce monde. (Benoît XVI)

Dominique Sterckx, Homélie pour la fête de l’Epiphanie / extrait (carmel.asso.fr)

image: Missel de Jacques de Beaune / XVe siècle (jaimemonpatrimoine.fr)

Print Friendly, PDF & Email