Morceaux choisis – 538 / Bernard de Clairvaux

Morceaux choisis – 538 / Bernard de Clairvaux

Morceaux choisis – 538 / Bernard de Clairvaux

Bernard de Clairvaux

Ne faites pas un bien grand cas de ce qu’il vous semble que vous possédez, excepté peut-être pour en rendre de temps en temps grâce à Dieu, et pour vous reconnaître débiteurs de tout ce qu’Il vous a donné, ou encore pour vous consoler en cas de besoin et vous empêcher de tomber dans un excès de tristesse. Autrement, n’ayez des yeux que pour voir ce que les autres ont de plus que vous; cette pensée vous conservera dans l’humilité, et non seulement vous tiendra éloignés de la pente de la tiédeur, mais encore allumera au dedans de vous le désir de faire des progrès. Au contraire, voyez quel mal peut résulter pour vous de la complaisance avec laquelle vous contempleriez ce que vous croyez avoir dans l’âme, en pensant qu’un autre ne l’a point. En effet, vous commencez à vous élever sur les ailes de l’orgueil, dès que vous vous croyez grands.

Bernard de Clairvaux, Sermons divers – XXXVI (abbaye-saint-benoit.ch)

image: Abbaye de La Trappe, France (latrappe.fr)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire