Morceaux choisis – 555 / Cécile Bruyère

Morceaux choisis – 555 / Cécile Bruyère

Morceaux choisis – 555 / Cécile Bruyère

Cécile Bruyère (Abbesse de Sainte-Cécile de Solesmes) 

Dans Son ardent désir d’attirer à Lui les âmes pleinement et jusqu’à l’union, le Seigneur suggère toujours à celles qui sont parvenues à l’union divine de solliciter pour d’autres la même faveur. Plus les âmes sont près de Dieu, plus elles sont pour d’autres une force d’attraction, plus aussi elles marquent d’empressement à faire violence au ciel. C’est par là que se laisse deviner déjà un monde invisible qui se montrera plus tard à nos regards ravis, et au sein duquel nous contemplerons le fait mystérieux d’une filiation surnaturelle, non pas seulement au sens où elle est généralement entendue, mais au sens plus profond où l’on peut dire que les saints naissent des saints, selon une ineffable génération ex Deo.

Mère Cécile Bruyère, La vie spirituelle et l’oraison, dans: François Mauriac, Souffrances et bonheur du chrétien (Grasset, 1931)

image: Moniales bénédictines de l’Abbaye Sainte-Cécile de Solesmes (vocation-religieuse.blogspot.com)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire