Chemins de traverse – 879 / Antoine Blondin

Chemins de traverse – 879 / Antoine Blondin

Chemins de traverse – 879 / Antoine Blondin

Antoine Blondin

Souvent, je me surprends dans une glace; ce que j’y vois m’intrigue. Voilà que je ne me ressemble plus du tout. A peine ai-je l’air d’un fragment de moi-même et, sur mon visage, on déchiffre mal le résumé des chapitres précédents. Il n’est pas possible que les autres ne voient que cette image en rupture avec ce qu’elle recouvre, qu’ils ne pressentent pas ce qu’il y a derrière. Ces cheveux clairsemés, cette bouche démeublée, ces yeux qui peinent à accommoder sont un déguisement. L’être qu’il cache n’est autre que le jeune homme que j’étais, que je demeure. Entendons-nous: pas question de devenir un de ces vieux messieurs qui ont gardé le coeur jeune, je suis ce jeune homme dont l’enveloppe s’est usée.

Antoine Blondin, Monsieur Jadis ou l’école du soir (coll. Folio/Gallimard, 2002)

Print Friendly, PDF & Email