Morceaux choisis – 829 / Madeleine Delbrêl

Morceaux choisis – 829 / Madeleine Delbrêl

Morceaux choisis – 829 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

Berceuse pour Mirette – II

Quand nous serons descendus plus bas
plus bas que la douce herbe souple
plus bas que le vallon le plus silencieux
et le plus creux
et le plus vert
et le plus humide
et le plus moelleux
Plus bas que la mousse des sous-bois
La mousse douce
la mousse pâle
la mousse sourde aux pas
Plus bas que le lac endormi
dans les bras des calmes collines
Plus bas que le fond du lac vert pâle
Plus bas que le fond du sac sableux
Plus bas que la plage molle
Plus bas que le fond de la mer
où dorment des algues
comme des rubans abandonnés
solitaires et silencieuses

Nous trouverons ta profondeur
et ta douceur
et ton silence
coeur profond, coeur doux,
coeur silencieux de Marie.

Madeleine Delbrêl, Berceuse pour Mirette, dans: Humour dans l’amour – Méditations et fantaisies (Nouvelle Cité, 2005)

image: Chiesa di Santa Maria del Carmelo, Venezia / Italia (arte.it)

Print Friendly, PDF & Email