Morceaux choisis – 596 / Jean-Raphaël Walker

Morceaux choisis – 596 / Jean-Raphaël Walker

Morceaux choisis – 596 / Jean-Raphaël Walker

Jean-Raphaël Walker

L’homme appartient à ce monde, il est fait de la glaise du sol. L’épreuve de la maladie, les atteintes à notre intégrité physique, la vieillesse, notre dépendance de la nourriture, notre besoin de la lumière du soleil, l’effet merveilleux de la nature sur nous, tout cela, et beaucoup d’autres expériences nous ont convaincus que notre corps appartient à la terre. Nous sommes fragiles, pesants, et totalement insérés dans la vie de ce monde. Mais parfois, nous pouvons également percevoir quelque chose de plus grand qui se murmure dans la matérialité humaine, dans le corps humain. Lorsque nous voyons une personne que nous aimons, ou bien alors simplement lorsque nous voyons un visage qu’on qualifierait volontiers d’habité, il semble bien que le corps humain promet bien plus que de simples choses de la terre. Au fond, que sommes-nous réellement? Sommes-nous de ce monde? D’un autre monde?

Jean-Raphaël Walker, La chair de la terre et du ciel (coll. Vives Flammes/Ed. du Carmel, 2016)

image: Marie-Lan Nguyen, Statue of Eros – Musei Capitolini, Rome / Italy (commons.wikimedia.org)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire