Chemins de traverse – 790 / Montesquieu

Chemins de traverse – 790 / Montesquieu

Chemins de traverse – 790 / Montesquieu

Montesquieu

J’ai vu des gens chez qui la vertu était si naturelle qu’elle ne se faisait pas même sentir: ils s’attachaient à leur devoir sans s’y plier et s’y portaient comme par instinct. Bien loin de relever par leurs discours leurs rares qualités, il semblait qu’elles n’avaient pas percé jusqu’à eux. Voilà les gens que j’aime; non pas ces hommes vertueux qui semblent étonnés et qui regardent une bonne action comme un prodige dont le récit doit surprendre.

Montesquieu, Lettres persanes (coll. GF/Flammarion, 2003)

image: Vevey, Vaud / Suisse (2013)

Print Friendly, PDF & Email