Morceaux choisis – 308 / Philippe de Jésus-Marie

Morceaux choisis – 308 / Philippe de Jésus-Marie

Morceaux choisis – 308 / Philippe de Jésus-Marie

Philippe de Jésus-Marie

Souvent nous aimerions que nos moments d’oraison soient de purs temps de louange, d’adoration gratuite, une contemplation amoureuse du Bien-Aimé.

Il faut non seulement désirer mais travailler à nous disposer à ce don d’une prière vraiment contemplative. Toutefois l’expérience nous apprend aussi que certaines circonstances, certains devoirs parmi les plus graves de notre vie chrétienne, ne nous permettent ni ne nous autorisent à faire de nos temps d’oraison une simple parenthèse dans notre quotidien.

L’oraison, au contraire, nous conduit au coeur de notre vie chrétienne, de nos responsabilités, de notre mission, de l’accomplissement fidèle de notre vocation. Le but de la prière n’est pas de nous faire éprouver joies et délices aussi spirituels soient-ils, mais bien de nous introduire toujours plus profondément dans la volonté de Dieu. Le temps de la prière est celui d’un lent ajustement à la volonté divine. Il nous invite à une correspondance chaque jour plus fidèle, plus délicate à ce que Dieu veut pour nous, et à travers nous pour Son Eglise.

Philippe de Jésus-Marie, dans: Vives Flammes no 299 – Se reposer (Ed. du Carmel, 2015)

image: Monastero Monache Carmelitane Janua Coeli, Italia (monasterocarmelitane.it)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.