Morceaux choisis – 328 / Hans-Urs von Balthasar

Morceaux choisis – 328 / Hans-Urs von Balthasar

Morceaux choisis – 328 / Hans-Urs von Balthasar

Hans-Urs von Balthasar

Nous sommes harcelés par la vie, nous cherchons des yeux autour de nous, épuisés, un endroit de repos, de pureté, de délassement. Nous voudrions nous reposer en Dieu, nous laisser tomber en Lui, pour obtenir de Lui de nouvelles forces afin de continuer à vivre. Mais nous ne Le cherchons pas là où Il nous attend et où nous pourrions Le trouver: dans Son Fils qui est Son Verbe. Ou bien nous cherchons Dieu, parce que nous voudrions L’interroger sur mille choses sans la solution desquelles nous pensons ne pas pouvoir aller plus loin dans l’existence, nous L’accablons de problèmes, nous exigeons des lumières, des clés, des facilités de tout genre, et nous oublions que, dans Son Verbe, Il a résolu pour nous toute question, Il a dispensé toute la lumière que nous sommes capables de saisir en cette vie. Nous n’écoutons pas du côté où Dieu parle: là où la Parole de Dieu a retenti dans le monde d’une manière si unique et si définitive que cela suffit pour tous les temps et que tous à la fois ne l’épuiseront pas.

Hans-Urs von Balthasar, La prière contemplative (Parole et Silence, 2002)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire