Une étreinte de feu – 311 / Claudio Montale

Une étreinte de feu – 311 / Claudio Montale

Une étreinte de feu – 311 / Claudio Montale

Claudio Montale

Dieu, mon Dieu de patience infinie, que de temps il aura fallu pour que Tu puisses Te réjouir enfin de ce peu que je Te refuse: mon silence… Celui du Christ qui Te regarde, Te loue, T’adore tout simplement au plus secret de mon âme, me blesse et m’envahit de Ton amour: graine enfouie en terre par Tes soins, insignifiante aux yeux du monde, mais heureuse des eaux fécondes de Ta grâce, qui Te donnent à Toi-même dans un mouvement de vie sans fin.

Dieu, mon Dieu, que cette petite graine dont Tu as souci produise des fruits cachés aux hommes, des fruits tendres qui croissent et se multiplient, sous la protection maternelle de la bienheureuse Vierge Marie, à la louange de Ta seule gloire et pour la sainteté de tous, en Toi.

Claudio Montale, Auprès de Thérèse d’Avila (prier.be)

image: Carmel du Pâquier, Suisse (2017)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.