Chemins de traverse – 286 / Dante Alighieri

Chemins de traverse – 286 / Dante Alighieri

Chemins de traverse – 286 / Dante Alighieri

Dante Alighieri

O dame en qui prend vie mon espérance, et qui souffris pour mon salut de laisser en enfer la trace de tes pas, de tant de choses que j’ai vues par ton pouvoir et ta bonté, je reconnais la grâce et la vertu. Tu m’as tiré de servitude à liberté par toutes ces voies, par tous ces modes dont tu avais le pouvoir. Conserve en moi ta magnificence, afin que mon âme, que tu as guérie, se dénoue de mon corps en te plaisant.

Dante, La Divine Comédie / Le paradis, extrait (coll. GF/Flammarion, 2010)

image: Odilon Redon, Dante et Béatrice (commons.wikimedia.org)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.