Morceaux choisis – 973 / Antoine Bloom

Morceaux choisis – 973 / Antoine Bloom

Morceaux choisis – 973 / Antoine Bloom

Antoine Bloom

On peut prier partout et en tout lieu, mais il est pourtant des lieux où la prière trouve son climat naturel; ce sont les églises, qui répondent à la promesse: Je les comblerai de joie dans ma maison de prière (Is 56, 7).

Une église, dès lors qu’elle est consacrée, mise à part, devient la demeure de Dieu. Il y est présent d’une autre façon que dans le reste du monde. Dans le monde, Il est présent comme un étranger, un pèlerin, Quelqu’un qui va de porte en porte, qui n’a pas d’endroit où reposer Sa tête; Il va, maître du monde rejeté par le monde et expulsé de Son royaume, et qui revient pour sauver Son peuple. Dans l’église, Il est chez Lui; non seulement Il est le créateur et de droit le maître, mais Il y est reconnu comme tel. Hors d’elle, Il agit quand Il peut et comme Il peut; dans l’égli se, Il a tout pouvoir, toute puissance, et c’est à nous d’aller à Lui.

Quand nous entrons à l’église, nous devons être conscients que nous foulons un sol sacré, un lieu qui appartient à Dieu et nous comporter en conséquence.

Antoine Bloom, La prière vivante (Coll. Lexio/Cerf, 1972)

image: Eglise Sainte Thérèse, Genève / Suisse (2021)

Print Friendly, PDF & Email