Chemins de traverse – 453 / Marcel Proust

Chemins de traverse – 453 / Marcel Proust

Chemins de traverse – 453 / Marcel Proust

Marcel Proust

Quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir.

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu – Du côté de chez Swann (coll. GF/Flammarion, 2009)

image: Marie Laurencin, Femme au foulard (quadernderoma.wordpress.com)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire