Morceaux choisis – 123 / Benoît de Nursie

Morceaux choisis – 123 / Benoît de Nursie

Morceaux choisis – 123 / Benoît de Nursie

Benoît de Nursie (Saint Benoît)

Quels sont les instruments des bonnes oeuvres? Ne pas mettre sa colère à exécution, ne pas la réserver pour plus tard. N’avoir pas de tromperie dans le coeur. Ne pas donner une paix fausse. Ne pas abandonner la charité. Ne pas jurer, car on pourrait se parjurer. Dire la vérité de coeur et de bouche. Ne pas rendre le mal pour le mal. Ne pas faire d’injustice, mais supporter patiemment celles qu’on nous fait. Aimer ses ennemis. Ne pas maudire ceux qui nous maudissent, mais plutôt les bénir. Supporter persécution pour la justice. Ne pas être orgueilleux, ni buveur, ni gourmand, ni somnolent, ni paresseux, ni murmurateur, ni détracteur. Remettre son espérance à Dieu. Quand on voit un bien en soi, le rapporter à Dieu, non à soi-même. Quant au mal, savoir qu’on l’a fait à soi-même, toujours, et le mettre à son compte.

Saint Benoît, La règle / extrait, dans: Claude Jean-Nesmy, La vie et la règle de Saint Benoît (Desclée de Brouwer, 1965)

image: Chartreuse de Galluzzo, Florence / Italie (dreamstime.com)

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire